Pourquoi bien cuire ses aliments ? | 6 astuces pour le quotidien

Quand on entame un rééquilibrage alimentaire, on fait en sorte de choisir les meilleurs aliments possibles pour sa santé. Fruits, légumes mais aussi viande et poisson si l’on n’est pas végétarien. La qualité de ces aliments est importante, mais ce n’est pas le seul critère à prendre en compte. En effet, la cuisson joue sur les vitamines que tu vas au final assimiler dans ton organisme. Alors pourquoi bien cuire ses aliments ? Je te propose 6 astuces pour le quotidien, pour te faciliter la vie et optimiser tes repas. C’est parti !

1 | L’impact de la cuisson sur les aliments

On cuit traditionnellement les aliments pour les rendre plus comestibles et digestes. Cela permet aussi de mieux les conserver et détruire les micro-organismes néfastes pour la santé. Seulement, la cuisson n’est pas sans impact sur la qualité nutritionnelle des aliments. En effet, elle les dénature et détruit la plupart des nutriments (vitamines et minéraux). Au final, une fois dans l’assiette, l’essentiel s’est envolé. Dommage quand on souhaite bien manger pour être en bonne santé.

L'importance de la cuisson des aliments : 6 astuces pour préserver les vitamines

2 | La cuisson à la cocotte-minute

La cocotte-minute, avec la cuisson à la vapeur serait, selon certaines personnes (et belle-maman !), le meilleur moyen de préserver toutes les vitamines. Pas tout à fait mon capitaine. En effet, une cocotte-minute cuit sous pression, pouvant atteindre jusqu’à environ 140°C. Autant te dire que les vitamines ne résistent pas et les plus sensibles sont détruites.

3 | Les vitamines sont liposolubles

Il faut savoir que les vitamines sont liposolubles, c’est-à-dire que dans l’eau, elles se détruisent. Par ailleurs, elles résistent peu à l’air et à la chaleur. En résumé :

  • préfère acheter des fruits et légumes en petites quantités plus souvent que faire de grosses provisions ;
  • évite autant que possible de faire cuire tes fruits et légumes dans l’eau, et encore plus avec un départ à froid. Les vitamines les plus touchées lors de la cuisson sont les vitamine C, B9, A et les provitamines A.
Pourquoi bien cuire ses aliments ? Mes astuces pour le quotidien

4 | Les températures de destruction des vitamines selon les modes de cuisson

La destruction des vitamines intervient à des températures différentes selon les modes de cuisson. Ainsi, elles sont détruites :

  • après 102°C à la vapeur douce ;
  • après 42°C dans l’eau ;
  • après 70°C dans les huiles ;
  • à plus de 120°C dans un four (où la température monte la plupart du temps bien au-dessus, fabriquant des composés toxiques. Alors un gâteau doré c’est joli mais en fait ce n’est pas le meilleur pour ton petit corps jeune padawan !)*

5 | L’importance du temps de cuisson

La température de cuisson est importante mais elle n’est pas la seule à entrer en jeu. En effet, le temps a aussi un impact. Plus tu feras cuire tes aliments longtemps, moins tu préserveras leurs vitamines. J’aime beaucoup l’exemple que prend Marion Kaplan* quand elle explique que c’est comme pour nous quand on fait un sauna ou un hammam. On peut y rester quelques minutes mais pas indéfiniment. Sinon nous aussi on finit par être tout cuits 🙂 Tu peux donc préparer tes légumes au wok en les éminçant et en les saisissant seulement quelques minutes. Ils seront encore un peu croquants.

Bien cuire ses aliments pour préserver les vitamines

6 | La vapeur douce, pour préserver au mieux les nutriments des aliments

Au final, un aliment ne doit pas cuire au-delà de 95°C pour préserver tous ses nutriments. À la vapeur douce (et donc notamment au Vitaliseur), on ne peut pas dépasser cette température. Les viandes cuisent à 60-70°C, voire 80°C, les poissons à 70°C et les gâteaux 80°C.

Voilà, on a fait le tour et tu sais maintenant pourquoi bien cuire tes aliments. Les différentes températures selon les modes de cuisson n’ont plus aucun secret pour toi ! J’espère que mes astuces t’aideront à y voir plus clair et te permettront de cuire tes fruits, légumes, viandes et poisson plus sainement. Au fil du temps, je rédigerai des articles plus complets sur ce sujet mais il me semblait intéressant de commencer ainsi. Je préfère préciser que je ne fais pas la promo du Vitaliseur, je n’ai aucun intérêt là-dedans. Je ne les connais pas et j’ai simplement acheté le mien car on en a beaucoup parlé en formation et je suis convaincue de l’importance de bien cuire ses aliments. J’en reparlerai et ferai un premier bilan quand je l’aurai utilisé pendant plusieurs semaines.

*Source : Hors-série 95°C fourni lors de l’achat du Vitaliseur.

PS : si tu souhaites acheter un vitaliseur, n’hésites pas à me contacter. Je me suis inscrite (par erreur je dois le reconnaître) pour être prescripteur. En gros l’idée est que cela te donne une réduction et moi je cumule des points pour acheter un vitaliseur. Bon, moi j’en ai déjà un, je n’ai pas besoin d’en acheter un autre, mais ça peut être un joli cadeau à offrir à ma petite communauté dans le cadre d’un concours par exemple, et surtout, toi ça te fait économiser quelques euros :

  • Petit Robinson à 140€ au lieu de 159€ + 8€ de port soit 167€
  • Le Duo céramique à 62€ au lieu de 68€ + 6€ de port soit 68€
  • Le Vitaliseur Grand Chef à 205 € au lieu de 218€ + 12€ de port soit 230€
  • Le Pack Vitaliseur Grand Chef à 249€ au lieu de 259€ + 15€ de port soit 274€
  • LeTrioGrandChef: 72€ au lieu de 76€ +6€ de port soit 82€
  • La Soupière céramique : 68€ au lieu de 68€ + 6€ de port soit 74€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *